Retour

Pour des outils MaaS au service de la mobilité globale et de l’intérêt général

Position
23/10/2018

L’UTP et ses adhérents soutiennent l’ambition nationale de développer des outils MaaS  au service d’une mobilité globale et durable, partout et pour tous en France. Ainsi, le conseil d’administration de l’UTP du 11 octobre dernier a adopté, à l’unanimité, la position « Favoriser la mise en place d’outils MaaS au service des politiques locales de mobilité et de l’intérêt général ». Ce texte détaille plusieurs conditions et recommandations pour atteindre cet objectif.

Depuis toujours présents aux côtés des autorités organisatrices, les opérateurs de transport public, réunis au sein de l’UTP, disposent d’atouts précieux   pour contribuer à une mise en œuvre réussie du MaaS en France.

Présente aux comités stratégique et technique « Données-MaaS », tout juste créés par le ministère des Transports, l’UTP s’engage, aux côtés des acteurs de la mobilité, pour définir des principes, normes, bonnes pratiques, technologies et gouvernances qui favoriseront l’accélération du déploiement de ces services en France.

A ce titre, l’UTP vient d’adopter la position « Favoriser la mise en place d’outils MaaS au service des politiques locales de mobilité et de l’intérêt général ». En préambule, ce texte détaille les conditions préalables à partager par tous les acteurs pour que le MaaS tienne ses promesses. Il s’agit de mettre les besoins du client au cœur du dispositif, de disposer d’une vision à long terme de la mobilité élaborée par les autorités organisatrices, de proposer un MaaS sans couture en phase avec les missions de service public pour les déplacements du quotidien, d’affirmer le rôle central des transports publics, colonne vertébrale du système, et de permettre aux opérateurs de conserver leur relation historique avec les voyageurs.

Favoriser une meilleure articulation de la mobilité

Pour apporter la meilleure réponse aux besoins de chaque voyageur et lui proposer une offre de mobilité complète, cohérente et neutre, le MaaS devrait intégrer tous les modes de transport public et privé  et, inclure la recherche d’itinéraire, l’achat, le paiement, la dématérialisation des titres, etc.

Puissant outil au service des voyageurs, le MaaS permettra aux autorités organisatrices de déployer plus largement leur politique de transport et de trouver son équilibre économique.

Avancer par étapes et disposer de moyens pour les données de mobilité et la billettique 

Les opérateurs et les autorités organisatrices ont beaucoup investi dans la mise à disposition des données de mobilité  .Si l’UTP est favorable à l’ouverture de ces données via le point d’accès national , la mise à disposition les données « temps réel » nécessitera de mobiliser des budgets importants.

La production et la sécurité des données ainsi que la protection de leur valeur face à des tiers nécessitent de reconnaître les principes de redevances et de licences de réutilisation. A l’instar des données statiques, le producteur de données « temps réel » doit pouvoir choisir sa licence pour promouvoir le « share-alike »  et garantir ainsi les exigences de loyauté et de conformité à l’intérêt général.

Répondre, en amont, aux questions fonctionnelles et organisationnelles

Standardisation, partage des données personnelles, prise en compte des droits des passagers, accès aux services, interopérabilité des systèmes, etc. : nombre de questions fonctionnelles, juridiques et organisationnelles doivent être traitées en amont. Elles pourraient être étudiées par le comité technique, complémentaire au comité stratégique.

Mettre en place une gouvernance élargie

Pour veiller à l’intérêt général et conserver l’intermédiation entre l’entité « autorité organisatrice/opérateur de transport public » et les voyageurs, la gouvernance du MaaS et la maîtrise de son développement doivent être instruits collégialement au sein du comité stratégique.

Télécharger le(s) document(s)

Position UTP sur Outils MaaS
Maas