Transport public urbain en 2016 : un solide bilan social

Jeudi 15 Juin 2017

Malgré une conjoncture économique tendue, le transport public urbain de province affiche un bilan social remarquablement équilibré.
Recrutement, formation professionnelle, progression de la mixité et pérennité de l’emploi sont les quatre grands marqueurs sociaux du secteur en 2016.

Plus de 26 500 recrutements et 6 500 emplois créés en dix ans : le bilan social du transport public urbain de province contraste avec l’atonie des grands indicateurs de l’économie française.
En 2016, les réseaux de transport public urbain ont encore effectué quelque 2 500 recrutements, essentiellement pour remplacer les salariés ayant fait valoir leur droit à la retraite, première cause de départ du secteur.
A contrario d’autres activités telles l’industrie où les emplois diminuent (- 0,8% en 2016), le transport public urbain de province affiche des effectifs en légère progression en 2016 : + 0,4 % par rapport à 2015. Compte tenu de la maturité du secteur, les créations de postes sont aujourd’hui essentiellement liées à l’accroissement de l’offre dans certains réseaux : prolongement de lignes, renforcement des fréquences…
 

Télécharger le(s) document(s)

UTP_Bilan_social_TU_2016_ed_2017.pdf